Les SCPI, une solution pour les excédents de trésoreries réguliers

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont un placement connu pour les particuliers, mais peu de chefs d’entreprise savent que cet outil peut s’avérer pertinent pour placer leur excédent de trésorerie. Rentable et peu risqué, c’est un instrument intéressant dans une période où les taux d’intérêt s’éternisent à un faible niveau. Pandat fait le point sur ce produit.

SCPI : un placement de trésorerie peu risqué et rentable

Les SCPI sont l’équivalent de la SICAV pour le marché monétaire, elles regroupent plusieurs investisseurs qui décident de placer leur excédent de trésorerie dans un parc immobilier et de le mettre en location. Les revenus générés par cette mise en location sont redistribués entre les différents investisseurs. L’investissement dans les parts de SCPI prend deux formes différentes :

  • Soit en pleine propriété, c’est-à-dire via l’achat de nue-part. Le propriétaire reçoit la pleine propriété du bien et en garde le bénéfice. C’est la solution souvent envisagée par les particuliers,
  • Soit en démembrement, c’est-à-dire l’achat de l’usufruit des parts pour une durée donnée. Dans ce cas, l’usufruitier peut bénéficier et tirer des revenus du bien, sur une période donnée. Cette période est, en moyenne, estimée à 5 ans.

Cette seconde option est celle qui intéresse les entreprises, pour placer leur excédent de trésorerie.

investir parc immobilier

Les avantages du placement en SCPI

Pour les trésoriers, placer ses excédents de trésoreries en usufruit de SCPI présente de nombreux avantages :

D’abord, il s’agit d’un placement peu risqué. Les SCPI possèdent généralement un parc immobilier très large et diversifié réduisant fortement les risques de perte de capital.

L’achat de part de SCPI en usufruit permet également d’acheter des parts à un prix beaucoup plus faible que la pleine propriété. La décote appliquée pour les parts en usufruit est généralement estimée à 80%, c’est-à-dire que les entreprises peuvent acquérir des parts en usufruit pour 20% de la valeur totale.

Alors que les taux d’intérêt ne semblent pas vouloir décoller, le rendement des SCPI est plus élevé que celui des comptes à terme, compte sur livret et autres types de placements de trésoreries. Son rendement est estimé autour de 5%.

Enfin, élément non négligeable, les trésoreries peuvent amortir comptablement leur placement en usufruit ce qui confère un avantage fiscal non-négligeable.

Après une bulle à la fin des années 2000 (le rendement en 2007 atteignait 7%), les placements en SCPI ont perdu un peu de leur valeur. Ils restent néanmoins une solution très intéressante pour les entreprises qui souhaitent transformer un montant actuellement disponible, en revenu futur.

Découvrez notre offre de Compte à terme

Contactez-nous

  • En accord avec notre politique de sécurité et de confidentialité, nous nous engageons à ne jamais communiquer vos données à l'extérieur.

Post Author: Lucie