Le taux du Livret A tombera à 0,50% en février 2020. Comment placer plus efficacement votre trésorerie ?

Le 1er février 2020, le taux du Livret A passera de 0,75 % à 0,50 %

Bruno Le Maire l’a confirmé : à partir de février 2020, le taux du Livret A sera abaissé à 0,50 %.

Ce sera l’occasion d’inaugurer la nouvelle formule de calcul du taux du Livret A. Ce dernier est désormais égal à la moyenne semestrielle entre le taux d’inflation et l’EONIA, cette moyenne étant ensuite arrondie au dixième de point le plus proche et assortie d’un plancher à 0,50 %.

Aujourd’hui, la moyenne entre l’inflation et l’EONIA s’élève à 0,35%, et elle sera probablement plus basse en février compte tenu de la méthode de calcul par glissement semestriel : c’est donc le plancher à 0,50% qui s’appliquera.

Taux du Livret A : une formule destinée à dépolitiser la rémunération, mais rarement appliquée

Sous la pression des épargnants, le gouvernement préférera-t-il maintenir le taux à 0,75 % ?

Ce ne serait pas la première fois que la formule n’est pas appliquée. Depuis 2008, les aspects politiques ont presque toujours pris le dessus sur les formules, pourtant destinées à apporter la juste dose d’objectivité dans ce débat sensible. Ainsi, d’août 2015 à janvier 2020, le taux du Livret A a été fixé à 0,75 %, justifié par un contexte monétaire jugé exceptionnel.

Peut-on espérer un geste en 2020 ? Les chances sont minces, pour plusieurs raisons.

La collecte record pose problème aux banques et au gouvernement

Depuis le début de l’année, les épargnants ont déposé 15 % de plus sur le Livret A et le LDDS que l’année dernière, portant leur encours combiné à 410 milliards d’euros, un un record historique selon les chiffres publiés fin septembre par la Caisse des Dépôts.

Coûteuse pour les banques, cette collecte agace aussi le gouvernement. « L’argent qui dort, ça suffit », a déclaré le Ministre la semaine dernière dans une convention menée par la Caisse des Dépôts, appelant à la relance par la consommation ou l’investissement plutôt que le stockage improductif d’épargne de précaution. Cette baisse entraînera « un allègement des charges financières pour le logement social de 317 millions d’euros en année pleine » a-t-il ajouté.

Enfin, un taux trop élevé fait courir le risque d’arbitrages du fonds en euros de l’assurance-vie (dont les rendements 2019, annoncés début 2020, sont attendus en baisse marquée) vers le Livret A… Un scénario que personne ne souhaite !

Dans ces conditions, difficile d’espérer un maintien du taux à 0,75 %…

Sécurisez votre rémunération dans ce contexte aléatoire !

Face à cette baisse de taux, les associations et les organismes HLM qui placent habituellement leur trésorerie excédentaire aux conditions favorables du Livret A peuvent gagner en visibilité et potentiellement en rémunération en plaçant sur les produits bancaires non réglementés.

Le Livret A n’est pas la seule solution pour vos liquidités ! Comptes à terme bancaires, comptes sur livret, comptes rémunérés … contactez Pandat pour un tour d’horizon de ces solutions de diversification.

Voici un exemple de placement :

Sur un nominal à 10M€

Placement sur Livret A à 0,50% = 252.512,53 € de produit financier à 5 ans
Placement sur CAT à 1,20% = 600.000 € de produit financier à 5 ans

En savoir plus sur les offres de placements

Laisser un commentaire