[Editaux] La BCE va-t-elle ressortir ses armes anti-crise ?

Les taux européens sont encore une fois stables depuis le dernier Éditaux… et stables depuis un an, si ce n’est deux…

  • EONIA : -0,36 %
  • Euribor 3 mois : -0,32 %
  • Euribor 6 mois : -0,26 %
  • OAT 10 ans : 0,82 %

Derrière ce calme apparent, la tension monte entre Rome et Bruxelles, la BCE évoque un outil oublié, et les taux monétaires américains suivent la cadence imposée.

Dans cet environnement, que faire avec sa trésorerie ? Suivez cet Éditaux !

Les tensions boursières entraînent un repli vers la sécurité

Les résultats trimestriels des entreprises ont amené quelques déceptions et occasionné une respiration de marché. Cependant, ce petit « coup de mou » ne se reflète pas encore dans les indicateurs macro, notamment américains (indicateurs d’activités au plus haut, chômage toujours au plus bas, PIB américain qui reste au-dessus des attentes à +3,5 %…).

En Europe, nous avons assisté à un rebalancement des actions vers les actifs plus sûrs, notamment les obligations européennes. Les taux se sont légèrement détendus, annulant les poussées haussières des semaines précédentes.

Relativisons toutefois : les mouvements que nous commentons mois après mois dans cet Éditaux ne sont que du bruit à l’échelle de plusieurs années. Les variations restent, en absolu, extrêmement faibles !

Taux de l’OAT à 10 ans depuis 2014 : sans tendance en 2017 et 2018 ! Source : https://tradingeconomics.com/france/government-bond-yield

L’Italie fait l’erreur de donner un niveau au marché

Alors que le bras de fer persiste entre Rome et Bruxelles (budget jugé irréaliste, prévisions économiques trop optimistes…), le premier ministre italien Salvini a annoncé être absolument certain que l’écart entre les taux obligataires italiens et allemands n’atteindra pas 400 points de base, signalant ainsi sa détermination de passer outre la tempête boursière occasionnée par les craintes sur sa politique.

Perché sur un plus haut de 4 ans, le taux 10 ans italien s’échange aujourd’hui à 3,44 %, et le 10 ans allemand 300 points de moins, à 0,43 %. La dernière fois que le seuil des 400 points de base était atteint date de 2012, en pleine crise des dettes souveraines européennes.

L’annonce du premier ministre est risquée : les opérateurs de marché seront certainement tentés de tester ce seuil…

La BCE capable d’un nouveau TLTRO ?

Deux membres de la BCE ont évoqué la possibilité de procéder à un nouveau TLTRO si nécessaire. Une curieuse annonce alors que l’institution préparait jusqu’à présent les esprits à un resserrement monétaire !

Un bref rappel du principe du LTRO

Les LTRO (opérations de refinancement à long terme) désignent une série d’opérations exceptionnelles menées par la Banque Centrale Européenne en 2011 et 2012 : des prêts à 3 ans accordés directement par la BCE aux banques de la zone euro, à taux très faible, contre collatéral.

1100 milliards d’euros ont ainsi été prêtés, marquant un changement majeur de paradigme puisque la BCE sortait de son rôle de pilote des taux courts.

Cette opération avait deux objectifs : offrir un matelas financier durable sur lequel les banques pouvaient s’appuyer pour prêter à l’économie, et soutenir les obligations d’État des pays périphériques, en inondant le marché de liquidités qui finiraient bien par être placées quelque part…

Le TLTRO, version revisitée et plus ciblée

En 2014, 2015 et 2016, ces opérations ont été poursuivies dans un format plus restrictif : le « TLTRO », qui contraint les banques à prêter au secteur privé sous peine de devoir rembourser par anticipation les prêts.

Aujourd’hui, à quoi servirait un nouveau TLTRO ? Rendre moins brutal le retrait programmé des liquidités excédentaires du marché (la BCE cesse d’acheter des obligations fin 2018), tout en offrant une solution de secours aux banques italiennes, qui doivent rembourser dans les prochaines années les 250 milliards d’euros empruntés dans les précédents TLTRO.

Ce n’est pas la première fois qu’un assouplissement est évoqué : le twist, dont nous parlions en juillet, pourrait aussi être un outil de modération des tensions.

Ces mesures seraient probablement synonymes de baisse des taux longs.

Aux US, la hausse des taux cadencée continue

Outre-Atlantique, la Réserve Fédérale fait fi des turbulences de marché et des atermoiements de Trump et réaffirme sa hausse cadencée des taux directeurs : aucun mouvement en novembre comme prévu, mais une hausse quasi-certaine en décembre avec en ligne de mire un taux monétaire à 3% mi-2019.

Et après ? Le faible écart entre taux 2 ans et taux 10 ans (respectivement 3 % et 3,20%) témoigne d’anticipations de marché moins optimistes pour l’avenir.

Si nous atteignons la fin du cycle d’expansion en 2019, la BCE, prise à contre-pied, peinera à remonter ses taux… alors que l’EONIA viendra tout juste d’émerger de la zone négative !

En conclusion, comment placer sa trésorerie euro ?

Pour la trésorerie court terme, les comptes à terme restent incontournables

Les comptes à terme progressifs permettent d’encaisser une rémunération aujourd’hui minimale mais dont la progression est contractuelle, tout en offrant des portes de sortie s’ils perdent leur compétitivité. C’est le véhicule « tout terrain » idéal dans l’environnement actuel.

Pour la trésorerie à plus long terme, la recherche de rendement est aussi affaire d’organisation interne

Le marché ne peut offrir que ce qu’il a… mais vous avez aussi votre rôle dans l’amélioration du rendement de votre trésorerie.

Selon votre situation (trésorier d’entreprise, de fondation, de holding, de mutuelle…), vous pouvez structurer votre trésorerie de manière à saisir des opportunités plus longues : SCPI qui permettent d’atteindre 4 à 5 % de rendement, contrats de capitalisation, émetteurs de qualité mais non notés…

Partez à la recherche d’horizons longs dans vos prévisions de trésorerie, créez des poches d’investissement dédiées, élargissez votre charte de trésorerie : faites de votre flexibilité un vecteur de performance !

Découvrez notre offre de Compte à terme

Contactez-nous

  • En accord avec notre politique de sécurité et de confidentialité, nous nous engageons à ne jamais communiquer vos données à l'extérieur.

Post Author: Nicolas